Home / Push or fold : tapis ou rien

Push or fold : tapis ou rien

mai 3, 2022
par Raise Your Edge

« Pour bien vivre, il faut apprendre à mourir. »

Bien qu’il puisse sembler dramatique, cet adage popularisé par le joueur pro Amir Vahedi est parfaitement adapté à la plupart des variantes du jeu.

Il correspond d’ailleurs particulièrement bien à la stratégie en Sit & Go. Impossible de jouer de manière passive ou frileuse dans ce format. Dans cet article, nous allons détailler le concept de la stratégie push/fold, les raisons pour lesquelles vous devriez l’adopter et les moments propices pour l’appliquer.

Qu’est-ce qu’une stratégie push/fold ?

La stratégie push/fold implique de n’avoir que deux options, et ce, pour l’intégralité de vos mains : partir à tapis pré-flop ou passer. Vous ne limpez jamais, vous ne suivez jamais et vous ne relancez jamais. Vous n’avez pas d’autre choix que de miser tous vos jetons ou de jeter vos cartes.

Pourquoi jouer ainsi ?

Vous pensez peut-être que cette stratégie est trop risquée, surtout lorsque vous approchez de la bulle et que vous à êtes deux doigts d’atteindre les places payées. Vous n’avez pas envie de partir à tapis et de risquer l’élimination avant que la bulle n’éclate et que vous ne soyez assuré de remporter un gain.

En réalité, c’est tout le contraire. Il est bien souvent préférable de prendre ce genre d’initiative agressive à l’approche de la bulle. Réfléchissez un instant.

Si vous vous contentez de limper ou de relancer, vous offrez à vos adversaires l’opportunité de vous mettre la pression en relançant votre mise ou en suivant avec une main plus faible qu’ils pourraient améliorer au flop.

En faisant tapis pré-flop, c’est vous qui leur mettez la pression, ce qui les pousse bien souvent à passer de nombreuses mains qui ont pourtant une très bonne équité contre vous. Vous faites ainsi grandir votre stack sans aller jusqu’au flop.

Quand appliquer la stratégie push/fold 

Adoptez cette stratégie lorsque vous avez un petit tapis de moins de 12 grosses blinds. Au poker, on évalue toujours notre stack de jetons en se basant sur le nombre de grosses blinds qu’il nous reste.

Par exemple, si les blinds sont de 50/100 et que vous possédez 1 000 jetons, vous avez dix grosses blinds dans votre stack. Vous devriez envisager d’appliquer une stratégie push/fold dès lors que vous vous retrouvez avec une profondeur de tapis de 12 grosses blinds ou moins.

Les avantages de la stratégie push/fold 

Le principal avantage, c’est que vos adversaires sont susceptibles de passer en vous voyant partir à tapis avec dix grosses blinds, vous permettant de remporter les blinds/antes sans batailler. Vous empochez ainsi environ deux grosses blinds sans jouer post-flop, ce qui équivaut à une augmentation de 20 % de votre stack. Répétez cette opération cinq fois et vous aurez déjà doublé votre tapis rien qu’en mettant la pression à vos adversaires pré-flop. Avec une profondeur de tapis de 12 grosses blinds ou moins, le ratio risque/rendement est très intéressant.

Cette stratégie présente également l’avantage de pousser vos adversaires à passer de nombreuses mains ayant une équité de 50 % ou plus contre la vôtre pré-flop. Imaginez : si vous avez KQo et que votre adversaire possède 76s, sa main a une équité de 40 % contre la vôtre. En faisant tapis plutôt que de relancer, vous le privez de toute possibilité d’exploiter cette équité et vous pouvez empocher le pot sans qu’il ait l’occasion de voir le flop.

Deux situations propices à la mise en place d’une stratégie push/fold 

La stratégie push/fold est redoutablement efficace dans deux situations.

La première, c’est quand vous êtes en petite blind, que tout le monde passe jusqu’à vous et qu’il ne vous reste plus qu’à faire passer la grosse blind pour remporter le pot. Non seulement la grosse blind va bien souvent passer une main qui a plus de 40 % d’équité contre vous pré-flop, mais même si vous êtes suivi, vous aurez toujours une chance de remporter le pot et de doubler votre mise.

C’est dans la deuxième situation que les joueurs font le plus souvent des erreurs. Il est recommandé de mettre en place la stratégie push/fold une fois à la bulle pour mettre la pression à vos adversaires. Les joueurs prennent peur et se mettent à jouer de façon plus frileuse à l’approche des places payées. Pourtant, la stratégie à la bulle repose sur le fait de mettre la pression à vos adversaires tout en évitant qu’ils vous rendent la pareille.

Si vous vous contentez de limper ou de faire des mini-relances, vos adversaires peuvent faire tapis et vous obliger à risquer votre tournoi en suivant. En faisant tapis, vous vous épargnez cette pression tout en l’infligeant à vos adversaires, ce qui vous octroie un avantage considérable.

Si vous mettez correctement en œuvre cette stratégie, vous constaterez immédiatement des améliorations lors de vos Sit & Go.

 

Articles liés

Dernies articles