Home / Jouer en petite blind

Jouer en petite blind

août 16, 2022
par Raise Your Edge

La plupart des joueurs de poker commettent de grosses erreurs lorsqu’ils doivent agir en premier et en petit blind. De ce fait, leurs gains en pâtissent. La petite blind est d’ailleurs probablement la position où les gens jouent le plus mal.

La plus grosse erreur en petite blind

L’erreur la plus répandue dans cette position, c’est de trop hésiter à jouer alors que tous les autres ont passé. Les gens ont peur de jouer des mains comme T7o, J7s ou 92s, car ils estiment devoir « jouer prudemment ». Après tout, si on regarde le tableau d’ensemble, ce n’est pas si grave de perdre la moitié d’une grosse blind, n’est-ce pas ?

Et effectivement, mieux vaut jouer serré au poker, surtout quand vous débutez. Cependant, même si vous êtes novice, la petite blind est l’exception à cette règle.

Quand on y réfléchit, on a déjà investi la moitié d’une grosse blind pré-flop. De ce fait, si tout le monde passe, il ne nous reste que la seconde moitié d’une grosse blind à payer pour voir le flop. Aux enchères basses ou moyennes, les joueurs en grosse blind ne sont pas assez agressifs et ne chercheront pas à vous punir pour avoir appliqué une telle stratégie. En réalité, vous avez plutôt 70 % de chances d’être simplement suivi en retour. Vous pouvez donc limper et tenter de voir le flop, et ce même avec des mains comme J7s ou 93s.

(Si vous souhaitez obtenir des conseils utiles pour bien jouer en grosse blind, consultez cet article.)

Que faire face à une relance

Vous devez défendre un plus prudemment en cas de relance, car il est probable que la grosse blind détienne une bonne main. En général, les joueurs n’attaquent pas assez la petite blind. Si votre adversaire relance au lieu de vous suivre, c’est signe de force. S’il relance à plus de 3 BB, c’est le moment de commencer à passer vos mains marginales et de force moyenne, et de conserver uniquement celles qui peuvent toucher un gros flop.

Le fait de passer trop souvent en petite blind peut se révéler très préjudiciable sur le long terme. À chaque fois que vous vous contentez de passer pré-flop, vous perdez la moitié d’une grosse blind. Au bout de 100 fois, cela représente une perte de 50 BB.

Limpez pré-flop, voyez un flop pour pas cher et jetez-vous à l’eau avec un c-bet. Bien souvent, surtout à enchères basses, votre agressivité fera plier votre adversaire et vous pourrez remporter de petits pots.

Règle générale concernant les relances

Tentez également de relancer avec des mains comme A6o ou JTo. Il faudra les abandonner en cas de 3-bet de la grosse blind, mais elles vous permettront régulièrement de rafler le pot sans batailler si votre adversaire passe. En règle générale, à enchères basses, il faut limper avec vos mains les plus faibles, relancer/passer avec vos mains moyennes et relancer/suivre (ou 4-bet) avec vos meilleures mains.

Si vous avez l’habitude de jouer serré en petite blind, commencez en douceur et allez-y progressivement. Inutile de commencer tout de suite à jouer 85 % de vos mains depuis cette position. Si vous en jouez actuellement 50 %, commencez à en jouer 55 %, puis 60 %… en élargissant votre range au fur et à mesure.

Comme lors d’un heads-up, une situation opposant les deux blinds requiert de jouer avec de larges ranges afin de maximiser les profits. Exploitez les joueurs plus faibles lorsqu’ils sont en grosse blind et commencez à jouer davantage de mains depuis cette position.

Articles liés

Dernies articles