Friday, 27th January 2023 10:29
Home / C'est du Yam's ? C'est du Poker ? Comment jouer au Dice Poker

Nous jetons un coup d’œil à un vieux jeu qui ressemble à du poker, sauf qu’il utilise des dés au lieu de cartes. Bienvenue au Dice Poker.


Si vous ouvrez une armoire de jeux bien garnie – disons le genre que vous pourriez trouver dans un vieux manoir opulent avec des tapis épais, des passages secrets et des invités cachant quelques secrets – vous pourriez trouver un ensemble de dés à l’aspect inhabituel. Au lieu de chiffres, ils ont des symboles de cartes à jouer sur leurs côtés : un as, un roi, une dame, un valet, un 10 et un neuf.
Ce sont des “Dice Poker » (Dés de Poker), et vous pouvez les utiliser pour jouer à un jeu du même nom.

Si vous avez joué au Poker à 5 cartes (5-card Draw) et/ou au Yam’s, vous arriverez rapidement à la conclusion que le Dice Poker est une combinaison des deux. En fait, malgré un nom suggérant un ancien héritage asiatique, le Yam’s a été développé au Canada au XXème siècle, basé justement sur le Dice Poker.

Ainsi, en apprenant à y jouer, vous apprendrez essentiellement d’où vient l’un de vos anciens jeux d’enfance préférés. Et vous ajouterez une autre variante à votre liste de jeux de poker.

COMMENT JOUER AU DICE POKER ?

L’idée du Dice Poker, comme tout type de poker, est de créer la meilleure « main » possible. Nous n’avons pas affaire à des cartes dans le Dice Poker, mais l’idée est de faire une main de poker en utilisant les symboles sur les dés.


À LIRE PAR AILLEURS: Conseils de stratégie pour SCRABBLE | SUDOKU | BACKGAMMON | RISK | WORDLE


Avec seulement six faces sur chaque dé, il y a beaucoup moins de combinaisons de mains disponibles pour les joueurs, et les symboles sur les dés n’ont pas non plus de couleurs. Nous sommes donc limités aux mains suivantes, qui ont presque toutes un équivalent exact au poker :

Five of a kind (Yam’s)
Carré
Full House
Quinte
Brelan
Double paire
Paire
Bust (Hauteur)

Les exceptions sont en haut et en bas. Le Five of a kind (cinq de la même sorte, en anglais) est précisément cela : cinq dés montrant le même symbole. Et « bust » est le nom donné à ce que nous appellerions une hauteur au poker, c’est-à-dire cinq symboles sans aucune correspondance.

Comme au poker, le joueur avec la meilleure main gagne.

LE GAME-PLAY DU DICE POKER

poker_dice_fig1-3.pngPour jouer au Dice Poker, vous avez besoin d’un minimum de deux joueurs. Le premier joueur lance les cinq dés simultanément et voit quels symboles atterrissent face visible. Il ou elle peut alors choisir de garder l’un des cinq dés, le mettre de côté et relancer le reste.

Sur l’image (fig 1), vous pouvez voir que le premier lancer a obtenu deux rois, un as, un valet et un neuf. Le joueur a décidé de garder les deux rois et de relancer les trois autres dés.
Après le deuxième lancer, le processus se répète. Le joueur peut choisir de conserver n’importe quel dé relancé, en le plaçant avec les dés conservés d’avant et en lançant le reste. Dans notre exemple, le joueur a retourné un autre roi, qu’il a conservé, et a de nouveau lancé les deux autres (fig. 2).

Plus aucun lancer n’est autorisé après le troisième. Le joueur regarde ensuite tous les dés et forme la meilleure main de cinq dés à partir des symboles affichés. Dans notre exemple, nous n’avons plus obtenu de rois. Notre meilleure main est donc un brelan de rois (fig. 3).

Les dés passent ensuite au joueur suivant, qui a trois lancers pour faire une main. Dans notre exemple, le premier lancer du joueur 2 lui apporte un roi, une dame et un valet, qu’il garde. Il ou elle lance trouve un as au deuxième lancer et un 10 au troisième. Le joueur 2 termine avec une quinte – c’est-à-dire cinq symboles qui se suivent.

S’il y a davantage de joueurs, ils jouent alors chacun leur tour. Lorsque tous les joueurs ont lancé les dés trois fois, le “tour” est terminé et le joueur avec la meilleure main gagne. Si deux joueurs ou plus ont une paire, le joueur avec la paire la plus élevée gagne. La même chose s’applique pour un brelan, un carré ou pour un five of a kind. Le joueur avec la version la mieux classée de cette main remporte la manche.

Quelques règles supplémentaires rapides :

Si un joueur obtient une main forte lors de son premier ou son deuxième lancer – disons qu’il obtient immédiatement un full house – il est autorisé à abandonner ses lancers suivants. Il n’est pas obligatoire de lancer trois fois, si vous souhaitez en lancer moins.

Si le joueur le souhaite, il peut relancer n’importe quel dé précédemment “conservé” lors d’un lancer suivant. Par exemple, si vous gardez deux dames sur le premier lancer, mais que votre deuxième lancer avait un dix, un valet et un roi, vous voudriez peut-être garder une dame, avec le 10, le valet et le roi, et relancer l’autre dame, que vous avez gardé la première fois, dans l’espoir d’obtenir un neuf ou un as pour faire une suite.

PARIER AU DICE POKER

Il n’est pas facile d’implémenter des paris au Dice Poker car chaque joueur joue son tour en entier avant que les dés ne passent à son adversaire. Vous ne pouvez pas parier ni sur le flop, le tournant ou la rivière, pour ainsi dire.

Au lieu de cela, tout pari est simplement fait avant le début des lancers – chaque joueur payant une sorte d’ante – le gagnant remportant le tout à la fin du tour.

Vous pouvez peut-être même simplement jouer au Dice Poker sans parier. C’est un bon moyen d’introduire certains concepts de base du classement des mains au poker aux nouveaux joueurs, sans leur faire trop peur.

C’est un peu comme jouer au poker en ligne. Vous pouvez le faire gratuitement en utilisant de l’argent fictif.

INTRODUISEZ DU BLUFF

Si vous recherchez une variante un peu plus compliquée du Dice Poker, avec un potentiel plus élevé de bluff et de paris, alors pensez au “Poker Menteur” ou “Perudo” (Liar’s Dice en anglais). Nous en parlerons probablement à l’avenir, mais en attendant, Google est ton ami.

Articles liés

Derniers articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars