Friday, 27th January 2023 11:18
Home / 3 conseils pour jouer en position haute dans les tournois de poker

Lorsque vous commencez à jouer au poker autour de la table de la cuisine avec des amis, vous ne considérez votre position à la table que lorsque vous êtes obligés de poster votre blinde, ou que vous vous rendez compte que « purée, c’est à mon tour de redistribuer ».


Mais plus vous jouez, plus vous comprendrez à quel point votre position est importante lors de chaque main dans un tournoi de poker.

Jetons un coup d’œil à toutes les positions à la table dans un format à 9 joueurs :

Joueur 1 (SB – Petite Blinde) – Position basse
Joueur 2 (BB – Grosse Blinde) – Position basse
Joueur 3 (Under the Gun) – Position basse
Joueur 4 (Under the Gun + 1) – Position intermédiaire
Joueur 5 (Under the Gun + 2) – Position intermédiaire
Joueur 6 – (Lo-jack) – Position intermédiaire
Joueur 7 – (Hi-jack) – Position haute
Joueur 8 (Cut-off) – Position haute
Joueur 9 (Bouton) – Position haute

Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le poker en position haute (c’est-à-dire jouer à partir du Hi-Jack, du Cut-Off et du Bouton). A partir de ces positions, vous avez un avantage majeur contre vos adversaires assis en position basse ou intermédiaire.

Alors, comment jouez-vous la dernière position au poker ?

Voici trois astuces de stratégie de poker que vous pouvez mettre en œuvre dans votre jeu en position haute.

Á lire également : Positions au poker : sièges, noms et leurs stratégies


VOLER DU BOUTON

Bien que la distribution physique des cartes lors d’un home-game puisse être une corvée, avoir le bouton du donneur devant vous est un énorme avantage dans le jeu.

Le bouton est toujours le meilleur siège à la table, que vous jouiez en ligne ou lors d’un tournoi live. Non seulement vous êtes en position haute, ce qui signifie que vous pouvez voir comment six joueurs agissent avant que ce ne soit votre tour de jouer, mais vous êtes également assuré d’être en position post-flop si vous choisissez de jouer la main. Cela signifie que vous pouvez toujours agir en dernier sur le flop, le tournant et la rivière, quel que soit le nombre d’autres joueurs dans la main.

De plus, lorsque tout le monde a passé et que vous êtes au bouton, vous avez une excellente opportunité de relancer et potentiellement de récupérer les blindes et les antes sans contestation (c’est ce qu’on appelle un vol de bouton).

Comme le bouton est la position haute de poker la plus puissante, vous devriez élargir considérablement vos options d’ouvertures. Vous jouez beaucoup de mains et pouvez appliquer des tonnes de pression sur vos adversaires.

Gardez toujours un œil sur les deux joueurs à votre gauche car ils seront toujours dans les blindes lorsque vous êtes au bouton. Si vous remarquez qu’ils jouent particulièrement serré, il pourrait être avantageux de relancer avec n’importe quelles cartes au bouton, avec la position post-flop comme filet de sécurité.


DÉFENDRE LA GROSSE BLINDE

Post-flop, la position de grosse blinde est toujours une position basse (vous serez le premier ou le deuxième à agir sur chaque street, selon que le joueur de petite blinde reste ou non dans la main).

Pré-flop, cependant, la grosse blinde est le dernier joueur à agir lors du premier tour d’enchères, donc pour un tour seulement, la grosse blinde joue comme une position haute et il y a certains avantages à cela.

Le plus évident est que vous arrivez toujours à clôturer l’action pré-flop. En l’absence d’autres joueurs à agir derrière vous, vous avez souvent la possibilité de défendre très largement car il n’y a aucune chance que vous puissiez être relancé sans voir les trois cartes communes.

Á lire également: Jouer depuis la grosse blinde : Conseils stratégiques et choses à éviter

De plus, vous bénéficiez également d’une remise sur les relances ouvertes car vous avez déjà investi de l’argent dans le pot. Cela vous incite davantage à jouer depuis la grosse blinde, malgré le fait que vous serez hors de position après le flop.

C’est toujours bien de recevoir une main forte comme une paire d’as ou une paire de rois, mais c’est particulièrement agréable lorsque vous êtes de grosse blinde car cela donne aux autres joueurs à la table une chance de construire le pot pour vous.

Disons qu’un joueur en première position ouvre et qu’un joueur en position intermédiaire suit. Si le joueur au bouton a une main appropriée, il peut choisir de sur-relancer. Cela signifie qu’au moment où la parole arrive à vous, il y a déjà un gros pot au milieu quand vous découvrez un monstre.


CONTRE-VOL ET SQUEEZE

Un contre-vol au poker, c’est quand vous essayez de contrer un joueur qui tente de voler les blindes au Cut-Off, au Bouton ou en petite blinde (voir notre premier point).

Faites attention à la fréquence à laquelle les deux joueurs à votre droite ouvrent et à la fréquence à laquelle ils se couchent face aux 3-bets. Si les deux semblent élevés, ils sont une cible de choix pour les relances de contre-vol.

Á lire également: Comment exploiter les joueurs trop agressifs

Les contre-vols sont une stratégie de poker en ligne particulièrement efficace dans les tournois Progressive Knock-Out (alias Bounty Builders) lorsque les joueurs aux blindes ont des petits tapis et des primes juteuses sur la tête. Une position haute ouverte pourrait être très large afin d’isoler le short-stack, mais en 3-bet, vous appliquez beaucoup de pression et vous pourriez finir par isoler la prime pour vous-même.

Vous devriez également ajouter des squeezes à votre arsenal de position haute. Un squeeze, c’est quand il y a eu une relance et au moins un call avant que ce ne soit votre tour d’agir et que vous décidiez de relancer, mettant “le squeeze” (presser, en anglais dans le texte) sur les joueurs avec de l’argent investi.

Le fait que les autres joueurs derrière la relance viennent de suivre au lieu de relancer indique qu’ils n’ont pas de mains très fortes et pourraient être vulnérables à votre squeeze. Vous devez toujours vous méfier des pièges, bien sûr, mais il y a de fortes chances que si votre pression oblige le relanceur d’origine à se coucher, les suiveurs devront également baisser les bras et vous laisser empocher le pot.

Articles liés

Derniers articles

Apprenez le poker avec Pokerstars Learn, entraînez-vous avec l’appli PokerStars